Sorel Jacinthe testé positif à la COVID-19: Possibilité de faire des victimes collatérales

L’ancien sénateur de la Grand’Anse Sorel Jacinthe a créé la surprise en annonçant, le lundi 18 mai dans une vidéo qui tourne en boucle sur les réseaux sociaux, qu’il a subi un test à la Covid-19 et le résultat s’est révélé positif. Selon plus d’un, le sénateur pourrait faire des victimes collatérales.

« Le samedi matin, je me sentais très mal. Je me suis allé au centre GESKHIO avec mon médecin. J’ai été testé, l’après-midi, ils m’ont appelé et m’ont révélé que le test est positif », a déclaré l’ancien sénateur dans une vidéo, dans un décor particulier et très décontracté. assis sur une chaise, masque au visage, vêtu d’un t-shirt blanc et d’un mini-patalon et chaussé d’une sandale.

« J’étais allé tester avec mon fils et son test a été révélé négatif. Donc! Eh! Cela fait déjà 3 jours que je suis en quarantaine, j’ai la maladie. On me dit que je l’ai et je me mets en quarantaine puisque je n’ai pas encore le test. Tout le monde peut contracter le virus, personne n’est exempt. Soyez prudents, si je peux l’avoir, nous pouvons tous l’avoir. Je l’affirme, je le confirme. J’ai la maladie », a conclu M. Sorel Jacinthe.

Testé positif, le sénateur était récemment en conférence de presse en compagnie des membres de la structure politique dénommée Secteur Démocratique et Populaire, le 14 mai, soit 2 jours avant d’être testé positif à la Covid-19. Il participait également à l’émission « Ranmase » sur les ondes de la radio Caraïbes le 9 mai dernier, 7 jours avant qu’il ait été déclaré positif au nouveau coronavirus. C’est lui qui l’a annoncé. L’émission de ce samedi 9 mai avait un panel composé de colonel Himler Rébu, Schiller Louidor, Youri Latortue, Alfrédo Antoine, ancien député de Kenskoff, et le célèbre animateur Jean Monard Metellus et il y avait aussi la participation du représentant SOS journaliste Guyler C. Delva.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), une personne contaminée à la Covid-19 peut atteindre de 1 à 14 jours avant que les symptômes du virus apparaissent, avec une moyenne de 5 jours. C’est ce qu’on appelle la période d’incubation, « la période d’incubation est le temps qui s’écoule entre l’infection et l’apparition des symptômes de la maladie”. Elle peut donc être contagieuse et contaminer une personne saine. Elle devrait rester chez elle pendant près de 15 jours.

Si on met l’accent sur le contact tracing, une enquête menée pour recenser les contacts récents des personnes testées positives, ces personnes qui ont récemment été en contact avec l’ancien sénateur devraient volontairement se mettre en quarantaine et pour être testées afin d’éviter d’exposer d’autres gens à la Covid-19. Cela fait partie des recommandations de l’OMS, aux côtés d’un dépistage massif et efficace.

Selon plusieurs médecins étrangers: Une personne infectée peut en contaminer au moins trois autres autour d’elle. C’est d’ailleurs cette transmission « facile » qui a justifié le 12 mars dernier la fermeture des écoles, des collèges, des lycées et des universités en France. « Un porteur sain est une personne dont l’organisme est infecté par le virus et qui est ‘l’hôte’ de celui-ci, mais qui ne présente pas de signes de la maladie. On dit qu’elle est asymptomatique, mais elle reste contagieuse. C’est particulièrement vrai pour les enfants, les adolescents et les jeunes adultes.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker