Un mandat d’amener contre la personne qui a enregistré le PM Jouthe dans les coulisses

« Haiti est un pays qui n’existe ni sur papier, ni dans le réel . » a déclaré le Premier ministre Joseph Jouthe lors d’une rencontre (privée). Un mandat d’amener est décerné à l’encontre de la personne qui l’a enregistré à son insu.

Dans un enregistrement diffusé sur les réseaux sociaux auquel la voix du Premier ministre Joseph Jouthe est surprise en train de faire maintes déclarations inédites sur le fonctionnement de l’État haïtien, dont la fameuse assertion : « Haiti est un pays qui n’existe ni sur papier, ni dans le réel ». Le présumé espion qui a enregistré, puis publié la voix du chef du gouvernement est accusé de délit de presse et de diffamation.

En effet, le commissaire du gouvernement près le tribunal de Première Instance de Hinche a écrit au commissariat de police de cette ville, pour demander aux responsables de prendre des mesures nécessaires aux fins de rechercher, de conduire et d’amener devant lui Socrate Simon.

Rappelons que l’affaire a eu lieu dans une rencontre à Hinche, Plateau Central, dans laquelle Jouthe s’est laissé emporté et tentait de désamorcer, à travers son discours, un certain nombre de mouvements de protestation politique intenses.

Toutefois, après la diffusion virale de cet audio sur les réseaux sociaux, où beaucoup de personnalités et d’institutions importantes du pays réclamaient déjà la démission du PM, il s’est vite présenté ses excuses au près du public et dit être conscient d’avoir utilisé des mots « forts « pour décrire la situation accablante de l’État haïtien.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker