La France interdit l’hydroxychloroquine pour traiter la COVID-19

Si plusieurs hôpitaux s’adonnaient à l’utilisation de L’hydroxychloroquine pour traiter le nouveau Coronavirus en France désormais, ce médicament ne peut être utilisé dans la lutte contre la COVID-19 dans ce pays. En effet, la décision a été prise par le gouvernement français, ce mercredi 27 mai, après avoir abrogé le décret autorisant l’usage de cette substance, chère à l’épidémiologue Didier Raoult dans la lutte contre ce virus.

En début de cette semaine, le Haut Conseil de la Santé Publique ( HCSP) et l’Agence du médicament (ANSM) avaient déjà expliqué dans la revue médicale  » The Lancet  » les risques entraînés par ce médicament et son inefficacité.

Depuis l’apparition de cette maladie dans le monde, l’hydroxychloroquine fait partie des nombreux traitements testés en vue de contrecarrer cette pandémie. Il est aussi prescrit pour lutter contre les maladies auto-immunes, le lupus ou la polyarthrite rhumatoïde.

À noter que plusieurs pays, dont les Etats-unis, avec Donald Trump et le Brésil avaient fait la promotion de ce médicament comme l’un des moyens de traitements du Coronavirus. Depuis l’annonce de l’étude publiée par « The Lancet  » en début de semaine, l’Organisation Mondiale de la Santé a suspendu les essais cliniques qu’elle menait avec l’hydroxychloroquine dans plusieurs pays, par précaution.

Il faut toutefois rappeler qu’un citoyen américain a été tué après avoir utilisé ce produit.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker