Aux USA, un candidat ne peut pas recevoir plus de $ 2 800 d’une même provenance pour sa campagne électorale

Gonald Moncion est Professeur d’Université aux États-Unis, membre du parti Républicain, détient une maîtrise en Sciences Politiques. Intervenant à l’émission «TI KOZE AK TT», animée par Thériel Thélus sur la Facebook de TripFoumi Enfo tous les après-midi, le professeur a déclaré que, selon la loi électorale des États-Unis, un candidat ne peut en aucun cas recevoir plus de 2 800 dollars de la part d’un particulier ou une seule institution au moment de sa campagne, et ce, pour quelque soit le poste. Une déclaration qui a suscité des débats et a mis pas mal d’auditeurs en émoi.

Selon le Professeur et aussi ex candidat au poste de député, «un candidat ne peut pas recevoir une somme qui dépasse les USD 2 800 pour financer sa campagne électorale. Outrepassant cette somme, le candidat en question est passible à une sanction qui peut être un emprisonnement.», a-t-il lâché au micro de Thériel Thélus.

Aussi, toujours d’après Gonald Moncion, «un élu, à l’instar de Donald Trump, ne peut pas recevoir un cadeau valant plus de USD 150. Et si par hasard un président aurait reçu un cadeau qui vaut plus que cette somme, il doit le laisser à la Maison Blanche à la fin de son mandat», poursuit-il.

Ces déclarations ont étonné les internautes, auditeurs de «TI KOZE AK TT». D’autant plus, cela nous pousse à nous questionner sur la latitude qu’ont les candidats haïtiens à recevoir des sommes astronomiques de toute part, sans avoir à rendre des comptes. Ce qui, aussi, donne souvent la possibilité à ceux ayant le plus d’argent d’accéder au pouvoir, comme ce fût le cas avec Jovenel Moïse, sans tenir compte réellement de son programme électoral.

Parallèlement, le professeur Moncion croit que dans le cas d’Haïti, seule une révolution sanglante pourra ôter le pays de ce marasme socio-économique et politique. Il plaide toutefois en faveur de la relance agricole et promouvoir la production nationale afin d’éviter une crise alimentaire aiguë qui risque de déboucher sur un soulèvement populaire sans précédent.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker