Les ghettos sont surchauffés, l’État s’accroche aux élections: Coïncidence?

En pleine crise sanitaire causée par la pandémie du nouveau coronavirus (Sras-Covd-2), l’État met l’emphase sur la réalisation des prochaines élections, au péril de la vie de ses citoyens qui sont à la file indienne devant les bureaux de l’ONI.

Par ailleurs, il y a une insécurité grandissante dans les ghettos. Des armes et du sang partout. Des cris de détresse, vulnérabilité économique et sanitaire sont les composantes du kit desservi au peuple des ghettos, principalement dénommés Zone de non-droit.

L’ancien chef de la Police Nationale d’Haïti (PNH) tente de faire une déduction logique à partir de l’augmentation de la tension au niveau du bas de Delmas, La Saline, Tokyo, Fort-Dimanche, Chancerelles et Cité-Soleil. Il avance avec l’hypothèse qu’un mot d’ordre serait passé pour que le contrôle de ces zones soit pris sans tarder. Mais, il semble que Cité-Soleil résiste encore, d’où l’élévation exagérée des tensions ces derniers jours.

« Nan epòk eleksyon, 2 kote sa yo pou kont yo gen plis ke 80 biwo vòt ki bay 25 a 30% elektora anba a. Sanble se youn nan rezon ki fè sa ap fèt », déduit Mario Andresol en ajoutant que l’équipe armée qui contrôlera cette partie de Cité Soleil aura non seulement l’électorat mais pourra aussi empêcher toute mobilisation populaire dans la zone.

La plupart des gens applaudissent la déduction de l’ancien DG de la PNH, hormis ceux qui lâchent que la faute incombe aussi à ce dernier. Certains confirment avoir entré en contact avec leurs proches habitant la zone, ils leur ont expliqué ce qui se passe à Cité-Soleil, et ce, quasi-identique à la déduction de l’ancien candidat à la présidence, Mario Andresol.

Pendant les trois années du président de la République, Jovenel Moïse, aux côtés de l’amplification du niveau de précarité de la population, surtout en terme de pouvoir d’achat, il y a aussi l’insécurité qui bat son plein, comme du jamais vu, comparativement à l’après Aristide en 2004.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker