En pleine crise sanitaire, les Dominicains se soulèvent contre les immigrants haïtiens

Depuis la mort de George Floyd que plus d’un qualifie de racisme, le monde entier ne cesse de se soulever contre la brutalité policière et le préjugé de couleur dont sont victimes les afro-américains. Parallèlement, pendant qu’un groupe de Dominicains s’apprêtait à déposer des fleurs au Parc de l’Indépendance en mémoire de George Floyd, un groupe de manifestants anti-haïtien s’en est pris à eux.

La chasse et croisée des manifestation qui ont farouchement opposé les contestataires Dominicains contre le racisme et ceux qui se reclament anti migrants Haitiens, ont eu lieu le 9 juin. Plusieurs personnes ont été arrêtées et interpellées par les agents anti-émeutes de la police dominicaine.

Un regroupement dominicain dénommé Antigua Orden Dominicana, se réclamant nationaliste, veut voir les Haitiens rapatrier chez eux, malgré la crise du Coronavirus. L’idéologie principale de cette structure est de défendre les idéaux patriotiques dominicains à tout prix. Une structure créée uniquement contre les migrants haïtiens.

Il faut toutefois rappeler que ça a toujours été une lutte continue entre les Haitiens et les Dominicains de l’autre côté de l’île. Et aussi bizarre que cela puisse paraitre, la situation n’a nullement changé pour les haïtiens malgré la crise qu’a apporté la COVID-19, et le soulèvement populaire qu’a connu toutes les contrées du monde contre le racisme après la mort de George Floyd le 25 mai dernier.

Triste réalité!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker