L’assassinat de Farah Martine Lhérisson condamné par le MENFP

Le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle(MENFP), a condamné l’assassinat de la directrice Farah Martine Lhérisson ainsi que son époux Lavoisier Lamothe, lors d’un communiqué publié ce mercredi 17 juin 2020.

Le ministère demande aux autorités judiciaires du pays de diligenter une enquête à fin de trouver les auteurs de cet acte qui apporte le deuil au sein de cette famille.

Contrairement aux rumeurs faisant croire que le fils de madame Lamothe a été aussi assassiné, selon une proche de la famille, il est bel et bien vivant. Cependant, il a été grièvement blessé et se trouve actuellement dans un centre hospitalier du pays pour recevoir les soins que necessite son cas.

À rappeler que la directrice de l’école Saint Léonard ainsi que son mari ont été tués chez eux à Peguy ville dans la nuit du 15 au 16 juin 2020. Déjà le mois dernier, 4 personnes d’une même famille ont été aussi tuées dans ce quartier où jusqu’à présent la justice haïtienne n’a rien révélé sur ce meurtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker