Haïti: une soi-disant démocratie sans parlement soutenue par l’OEA

Séide Jacques Jules Abelardo est parmi les étudiants en Droit qui ne cachent pas leur frustration devant le comportement de l’Organisation des États Américains (OEA) par rapport à Haïti, qui dit supporter la démocratie, et qui appuie sans ambages une soi-disant démocratie en Haïti, sans parlement.

« Depuis la chute des Duvalier en 1986, Haïti est en passe à une transition démocratique qui n’en finit pas. Avec Jean Bertrand Aristide en 1990, les blancs nous ont imposé une démocratie, mais spéciale à Haïti. Aujourd’hui, sans parlement, l’Organisation des États Américains (OEA), s’obstine à supporter de manière acharnée et aveugle cette soi-disant démocratie. », fustige Seide qui pense que « L’une des forces vitales de tout régime qui se veut démocratique est la séparation des trois grands pouvoirs de l’État ( Exécutif, Législatif et Judiciaire ). Ce principe a été élaborée par Montesquieu, philosophe français du siècle des lumières, dans son fameux ouvrage » De l’esprit des lois », publié en 1748, en s’inspirant du contractualiste anglais, John Lock. »

« Montesquieu optait pour la séparation des pouvoirs en vue de combattre, la tyrannie, d’éviter l’oligarchie, et d’empêcher, par dessus tout, ceux qui ont le pouvoir d’en abuser. Car selon lui, c’est inné chez l’homme, d’en abuser, du pouvoir, du moment où il le détient. »

« Donc, aujourd’hui, on peut conclure , pour affirmer que tout dirigeant politique, toute organisation nationale ou internationale, quel qu’en soit son appartenance, sa volonté, du moment où ils refusent de s’en tenir aux prescriptions de la démocratie, telles qu’elles ont été définies par les précurseurs de ce régime, sont pour l’anarchie, le chaos, et surtout, ils veulent abuser de leur pouvoir. Ce qui est intolérable sur n’importe quelle forme que ce soit. »

Sans parlement, avec un pouvoir judiciaire qui marche à pas boiteux, OEA cherche à soutenir Jovenel Moïse qui est le président de plein pouvoir, qui décide sur une allée sans contrôle, sans contre-pouvoir.

Grégoire Danielle

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker