KRIFA se porte au secours des femmes et mineures détenues dans la prison civile de Cabaret

Dans le cadre du Projet de Réinsertion des Femmes et Mineures détenues dans la Prison civile des femmes de Cabaret exécuté par l’association Kri Fanm Ayiti (KRIFA), les victimes du viol collectif à la Prison civile des Gonaïves ont bénéficié de services d’accompagnement psychologique à l’intérieur de la PCFC et d’accompagnement à la sortie de la prison, tels : kits hygiéniques et alimentaires, de téléphones, des frais de transport, entre autres.

Une délégation de KRIFA s’est rendue au Bureau Départemental de l’Artibinite du Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes, ce vendredi 19 juin 2020 pour procéder à la distribution.

« Cette activité a été réalisée dans le cadre du projet Accès à la justice et lutte contre l’impunité en Haïti, mis en œuvre par Avocats sans frontières Canada avec l’appui financier du gouvernement du Canada accordé par l’entremise d’Affaires mondiales Canada « 

Guerlyne Résidor
Coordonnatrice générale
(509) 2945-0040
[email protected]
10, Mon repos 50, Carrefour, Haïti

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker