Selon l’ancien Sénateur Steeven I. Benoît, Jovenel Moïse n’est pas un «démocrate»

Pour l’ancien sénateur de l’Ouest, Jovenel Moïse ne respecte pas les institutions du pays et veut tout gérer à lui seul. Pour ainsi dire, le président est un apprenti dictateur. Il a fait ces déclarations ce mardi 23 juin 2020 à l’émission «Intersection» sur Caraïbes FM.

L’ancien chef d’orchestre du salaire minimum est stricte et ferme dans ses déclarations. Il base ses accusations sur le fait que M. Moïse n’a pas organisé les elections prévues ni en 2017 ni en 2018, occasionnant ainsi le dysfonctionnement du parlement et bientôt, des collectivités territoriales. Pour appuyer sa thèse, il rappelle que M. Moïse avait la capacité de passer par les voies légales, pour renouveler le mandat du Gouverneur de la Banque Centrale ou de nommer un nouveau ainsi que de nommer directement un nouveau directeur général à la tête de la PNH en les envoyant devant le parlement. Mais, au lieu de cela, il a choisi de les nommer par intérim afin d’avoir une main mise sur ces institutions.

L’ancien candidat à la présidence maintient sa position initiale et croit que Jovenel Moïse doit jeter l’éponge. Selon lui, le président est le seul responsable de la perte de l’année scolaire en cours puisqu’il n’avait pas écouté la voix de la raison l’année dernière. Entre 7 février 2021 ou 2022, l’ancien parlementaire croit que le départ de Jovenel Moïse doit être ordonné, pour le bien du pays tout en rappelant que le plus grand mal d’Haïti reste et demeure le PHTK.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker