Joseph Jouthe recadre Délille et promet une enquête sur le massacre au Pont-Rouge

Jouthe Joseph, dans une interview accordée à Juno7 ce vendredi 26 juin 2020, promet qu’une enquête sera diligentée afin de déterminer l’implication ou pas des véhicules blindés de la Police Nationale d’Haïti dans le massacre au Pont-Rouge en mai dernier.

Selon le Premier Ministre, «c’est un devoir du gouvernement de vérifier des accusations ou allégations de n’importe quel citoyen, voire des organisations de défense de droits humains, sur l’implication des agents de l’ordre dans des actes de violences». Une rencontre spéciale du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) a eu lieu hier soir afin de se pencher sur la question. Jouthe Joseph rassure qu’en tant que responsable, il ne peut pas rejeter d’un revers de main ni prendre pour parole d’évangile les conclusions des organismes. Pourtant, le ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Lucmane Délille, a pointé du doigt les organismes qui, dit-il, entament une campagne médiatique visant à dénigrer le pouvoir en place.

Pour rappel, selon des rapports de la «Fondation Je Klere» (FJKL) et le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), des véhicules blindés de la PNH ont pris part au massacre qui a eu lieu au Pont-Rouge en mai dernier pour protéger les bandits qui font partie du G9 dont l’ancien policier Jimmy Chérizier dit Barbecue.

Toujours d’après ces instances de défense des droits humains, ces bandits sont à la solde du pouvoir en place. Ce que Lucmane Délille, actuel Ministre de la Justice, rejette d’un revers de main en qualifiant les rapports de travail de ces organismes de défenses de droits humains d’«attaque contre l’État et de chantages médiatiques». Aujourd’hui, contre toute attente, contrairement au Ministre de la Justice, le Premier Ministre Jouthe promet une enquête.

Ce n’est pas pour la première fois que Joseph Jouthe et son ministre de la justice Lucmane Délille ne voient pas les choses du même œil. Leur dernière mésentente relève de l’affaire des bandits de Village de Dieu. Doit-on croire que les violons du Ministre de la Justice et du Premier Minsitre ne s’accordent pas?

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker