La Chambre des représentants aux États-Unis vote pour que Washington DC devienne un État

La Chambre des représentants aux États-Unis a approuvé une loi historique accordant le statut d’État à Washington, D.C., lors d’un vote 232 voix contre 180, ce vendredi 26 juin 2020.

Le vote était historique, marquant pour la première fois que l’une des deux chambres a adopté une loi pour élever le district au rang 51ème Etat et donner à ses résidents une représentation de vote dans les salles du Congrès.

Les appels à Washington D.C., pour obtenir le statut d’État ont pris de l’ampleur suite aux récentes manifestations dénonçant les actes racistes des policiers contre les afro-américains. Le meurtre de George Floyd par la police le mois dernier a été la dernière goutte d’eau.

La question est très partisane et le résultat de vendredi l’a reflété. Tous les démocrates, sauf un, le représentant Collin Peterson, ont voté en faveur de la proposition, qui a été parrainée par D.C. Del. Eleanor Holmes Norton, tandis que les républicains se sont opposés.

Le vote a été largement symbolique, car les républicains du Sénat s’opposent à l’État de Washington D.C. Et le président Trump a promis d’y opposer son veto.

Mais, quelques mois seulement avant les élections de novembre, les démocrates espèrent mettre en évidence leurs pouvoirs au profit des électeurs. Et la mort de Floyd sous la garde de la police de Minneapolis le 25 mai qui a déclenché un flot de pression sur le Congrès pour lutter contre le racisme à travers de larges facettes de la culture américaine a donné une nouvelle vie à une foule de propositions vieilles de plusieurs années conçues, au moins en partie, pour autonomiser les Afro-Américains et d’autres minorités.

Pour les partisans, l’octroi de l’État à D.C.est une autre extension de ce message, un effort pour émanciper les électeurs dans une ville qui comptait une population majoritaire-minoritaire depuis des décennies. «Les habitants du district de Columbia paient des impôts, combattent nos guerres, risquent leur vie pour notre démocratie. Et pourtant ils n’ont pas de vote à la Chambre ou au Sénat pour savoir si nous allons à la guerre, et comment ces taxes sont exigées et comment tout cela est joué, a déclaré la présidente Nancy Pelosi (D-Californie) au Capitole, quelques heures avant le vote. «Nous sommes dans un état de compromis et nous pensons qu’il est très attendu depuis longtemps.»

En vertu de la loi, Washington aurait droit à un représentant votant à la Chambre et deux au Sénat. En vertu de la loi actuelle, Norton est le seul délégué du district, avec le droit de vote dans les comités mais pas à la chambre haute en raison du fait que cette ville n’a pas de sénateurs.

Les législateurs du parti républicain ont critiqué le vote comme une prise de pouvoir démocrate, en notant les penchants partisans déséquilibrés des résidents du district. Les critiques soutiennent également que l’État de D.C. est inconstitutionnel, arguant que les fondateurs de la nation ont établi la ville comme zone neutre pour gouverner en dehors de l’influence de la politique de l’État.

À noter que sa population est de 700 000 habitants.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker