L’interpretation de Me André Michel sur le décret du président Moise sur l’homosexualité

On peut remarquer que depuis quelques jours, les grands débats portant sur la fin du mandat présidentiel de Jovenel Moïse semblent ralentir le ton. D’aucuns diraient qu’ils font place aux décrets portant sur les nouveaux privilèges que le président accorde aux homosexuels-lles du pays. Par consequent, l’opposant au pouvoir en place, Me. André Michel, sort de son mutisme pour affirmer sa position sur ces-dits décrets qui, selon lui, ne sont pas la priorité du moment.

D’entrée de jeu, le militant dit d’emblée qu’il n’a aucun problème avec l’orientation sexuelle de quiconque. Et que, toute personne est libre de choisir son orientation sexuelle et ne doit être en aucun cas attaquée ou inquiétée pour cela. D’ailleurs, il est un adepte de la démocratie libérale.

Néanmoins, vue la situation actuelle du pays, le chef de l’État devait s’intéresser plutôt aux grandes priorités du moment, et devait jamais prioriser les questions de seconde main comme l’homosexualité. « Ma position sur la légalisation de l’homosexualité est qu’elle ne fait partie des priorités nationales du Jour », a t-il dit.

Il précise pour dire que les priorités nationales restent et demeurent : le développement de l’agriculture, l’eau potable, le logement, l’augmentation du salaire des Fonctionnaires de l’État, la Sécurité, la Nourriture, le Travail, le crédit pour les femmes, les jeunes et les entrepreneurs de la Classe Moyenne, entre autres.

À en croire le militant, le fait par le Président Jovenel Moïse de considérer la légalisation de l’homosexualité comme une priorité prouve qu’il n’a aucune idée des besoins réels du Peuple Haïtien. « C’est un chef d’État incompétent, sans vision, ancré dans une stratégie de diversion pour faire oublier les sujets essentiels comme la gangstérisation du Pays, la fin de son Mandat Constitutionnel dans 7 mois, la lutte contre la corruption, le Dossier PETROCARIBE.

Il en a aussi profité pour piper mot sur la nécessité de définir le Contenu de la Transition et la Conférence Nationale pour donner naissance à un nouveau système économique basé sur l’inclusion et la participation de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker