Accusé de corruption, Emmanuel Jean François dénonce ses collaborateurs

Connu pour son arrogance lors des émissions de Matin Caraïbes sur les ondes de la radio Caraïbes, Emmanuel Jean François dit Manno est méconnu de son public après les révélations fracassantes de l’actuel directeur du SNGRS, Eude Lajoie, l’accusant de lui avoir sollicité une aide de 3 millions de gourdes pour apposer des céramiques dans sa maison en construction.

En effet, lors d’une publication ce vendredi 3 juin sur Facebook, Emmanuel Jean François a balancé ses collaborateurs. « En décembre 2018, 1 million de gourdes (d’assainissement) ont été distribués à 4 journalistes de l’émission: MH & JFKL peuvent le prouver.

  • Edmond Jean Baptiste: 250 000 gourdes
  • Guyler C. Delva: 250 000 gourdes
  • Tom Malè: 250 000 gourdes
  • Remarais Jean Baptise: 250 000 gourdes » a écrit Manno.

Des allégations graves qui mettent en péril l’émission déjà critiquée par plus d’un. Ces accusations suscitent une fois de plus des doutes sur des journalistes qui travaillent dans la presse haïtienne comme des corrompus faisant pression sur des autorités avec leur micro afin de leur soutirer de l’argent. Cela montre également combien que le système est infesté par la corruption.

Ces journalistes, qui tous ont toujours montré leur position face à la mauvaise gestion des ressources publiques et aussi contre l’enrichissement illicite, ont été finalement démasqués par un de leurs pairs Emmanuel Jean François, qui lui aussi a été accusé de corruption et ne voulant pas être noyé tout seul et balance ses collaborateurs. C’est terriblement triste.

Selon les informations communiquées par une source proche de la station, Manno aurait été renvoyé et c’est la raison pour laquelle il a réagi ainsi.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker