« Gros Morne en ébullition pour le départ de Jean Renel TIDE »

La commune de Gros Morne, Haut Artibonite vit des jours difficiles depuis la parution de l’arrêté présidentiel nommant Jean Renel TIDE, Agent Exécutif Intérimaire par le Président Jovenel Moïse.

En effet, des militants politiques et des notables de la commune se sont soulevés contre cette décision du locataire du palais national de retourner avec l’ancien maire qui durant son mandat est passé dans le dictionnaire de l’oubli de la cité des mangues. Selon leurs revendications, aucun projet censé et majeur n’a été réalisé pour améliorer les conditions de vie de la population.
S’il faut répéter un militant bien connu et qui veut garder l’anonymat, « il ne doit pas y avoir de primes pour les médiocres et les corrompus ».

Des pneus enflammés ont été visibles depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux. Et aujourd’hui, ce sont les véhicules neufs du service des voiries, un bus dignité et un barber shop qui ont été incendiés, suivant les informations reçues du Journaliste Saint-aubert LORMIDAS, un ancien reporter de Radio Méga.

Selon l’animateur Frantz Prévilon, le torchon brûlait déjà entre TIDE et les maires assesseurs.

Une forte présence des agents de l’UDMO venant des Gonaïves a été remarquée dans la commune pour essayer de rétablir l’ordre. On ne pas se faire une idée du bilan de la situation mais, cette tentative pour mettre le feu à la Mairie coûte déjà très chère à la Cité des Mangues qui perd déjà plusieurs de ces équipements lourds.

La rédaction a tout fait pour rentrer en contact avec le nouvel Agent Exécutif Intérimaire contesté, qui reste toujours injoignable.

La rédaction de TripFoumi Enfo suit de près cette situation et vous informera sur son évolution.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker