Michel-Olivier Martelly répond au Ministre des sports et qualifie ses déclarations de mensongères

Lisez l’intégralité de la lettre avec TripFoumi Enfo.

Port-au-Prince, le mercredi 15 juillet 2020.-

Le sieur Michel-Olivier Martelly proteste de la manière la plus véhémente et la plus catégorique contre les déclarations mensongères, calomnieuses et diffamatoires de l’actuel ministre de la Jeunesse et des Sports rapportées dans un article publié dans le journal Le Nouvelliste en date du 10 juillet 2020.  

Dans ses propos indécents où il accuse même l’actuel chef de l’État de ne pas connaître sa vraie identité, alors qu’il utilise deux noms différents, il déclare que Michel-Olivier Martelly était très impliqué dans la construction de centres sportifs et demande même que l’action publique soit mise en mouvement contre lui.  

Pour l’histoire et pour la vérité, le soussigné Michel-Olivier Martelly rappelle qu’il a fait office de conseiller en matière de jeunesse et de sports du président Michel Joseph Martelly au cours de son mandat.

À ce titre, il n’avait jamais eu de qualité pour engager l’État haïtien. Il n’a jamais été non plus comptable de deniers publics et n’a jamais géré des fonds publics au nom de ou avec l’État. Sa fonction, auprès de l’ancien chef de l’État, consistait, dans le cadre du programme «Football pour changement », à faire la promotion des activités sportives en faveur des jeunes et à assurer le suivi de la mise en place des infrastructures décidées par le gouvernement, pouvant contribuer à l’épanouissement de la jeunesse dans les domaines sportifs. À ce propos, il se félicite des efforts qui ont été accomplis durant cette période mais se rend à l’évidence que, pour des raisons inconnues, certains de ces ouvrages demeurent soit inachevés, ou n’ont pas été entretenus.

In fine, le soussigné invite certains responsables d’État à se montrer à la hauteur de leurs fonctions et à agir en conséquence, en mettant un terme à leurs élucubrations afin d’éviter de causer préjudice à de paisibles citoyens.

Avec toutes ses réserves de droit.

Michel-Olivier MARTELLY

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker