Michel Présumé serait nommé à la tête de l’EdH pour limoger 1200 employés, selon les grévistes

Selon plusieurs employés grévistes qui protestent contre la nomination de Michel Présumé comme nouveau Directeur Général de l’Électricité d’Haïti (EdH), il serait nommé pour exécuter la promesse de révoquer 1200 employés de ladite institution.

En effet, la compagnie est en grève depuis la nomination de Michel Présumé à la tête de l’EdH le 7 juillet dernier. Plusieurs grevistes, questionnés sur ce point précis, disent avoir protesté contre M. Présumé, impliqué dans des dossiers de corruption. Il va travailler pour privatiser la compagnie comme il l’a fait pour la TELECO, la Cimenterie d’Haïti mais surtout et aussi, pour exécuter la promesse qu’il a faite au président Moïse : révoquer 1200 employés de l’institution qu’il dirige.

Ils affirment avoir été informé par une personne présente lors d’une réunion en coulisse réalisée entre des cadres du Ministère des Travaux Publics, Transports et Communication, l’ex DG de l’EdH Herve Pierre-Louis, Michel Présumé et le président Jovenel Moise, que Michel Présumé aurait promis de révoquer 1200 employés.

Toujours selon ces employés de l’EdH qui requierent l’anonymat, Jovenel Moïse aurait voulu limoger 600 employés pour un ré-equilibre budgétaire. Hervé Pierre-Louis, ancien DG de l’institution aurait vu de mauvais oeil cette décision, Michel Présumé qui, ayant été présent, aurait affirmé avoir la capacité de révoquer le double (1200).

C’est pour cette raison que Jovenel Moïse ne cesse de traiter M. Présumé comme le surdoué qui saura résoudre le problème de blackout généralisé dans le pays. Le weekend écoulé, dans une visite au département du Nord, le locataire du Palais National a dit aux Capois que le nouveau patron de l’EdH saura quoi faire pour ressusciter l’institution avec la feuille de route qu’il a en main.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker