Inculpé pour viol sur mineure, pasteur Amel Lafleur manifeste contre l’immoralité

Des organisations et leaders religieux ont manifesté ce dimanche 26 juillet contre le contenu du nouveau code pénal, qui selon eux, encourage des pratiques contraires à la morale et la pudeur: l’homosexualité, l’inceste, la zoopholie et la pédophilie. Parmi ces leaders religieux, on a remarqué la présence du pasteur Amel Lafleur qui prétend combattre l’immoralité. En 2017, il a été l’objet d’une accusation de viol sur une jeune fille dite possédée des démons.

Le pasteur Amel Lafleur, qui dirige l’Eglise de Dieu Indépendante de la Porte Étroite de Delmas 33, a été inculpé pour séquestration et détournement sur mineure suivi d’aggressions sexuelles. Il a été déféré au tribunal criminel pour être jugé conformément à la loi, selon une ordonnance du juge d’instruction, Me. Jeudilien Fanfan.

Selon le témoignage de la victime, Amel Lafleur l’a violé le soir même de son arrivée. Elle a aussi confié que le pasteur a eu des rapports sexuels avec elle à plusieurs reprises et a même pris sa virginité. Prétextant qu’elle a été possédée par un esprit démoniaque, le pasteur a demandé à ne pas se fier à ce que la jeune fille racontait, pour masquer son viol.

Dans cette affaire, Amel Lafleur n’était pas seul, il y a un autre complice, l’Évêque Michael Jean Lissaint. Les deux ont eu des rapports sexuels avec l’adolescente pendant 7 mois, selon les dires de la jeune fille. Les accusés ont nié en bloc ces faits. Mais, ils ont tenté de soudoyé la famille des victimes en leur offrant 250 000 gourdes pour avoir la paix d’esprit, selon l’ordonnance.

Une affaire enterrée et même oubliée par la société. Hier, dans la marche contre l’immoralité organisée par le secteur évangélique, on a vu le pasteur vêtu d’un costume violet pâle enntouré de ses pairs. Interrogé par la presse, le pasteur croit que c’est un devoir citoyen de marcher contre le nouveau code pénal qui porte atteinte à la moralité de la société haïtienne. » Je suis un père de famille de 6 enfants biologiques, a t-il lâché ».

« Cette affaire pour un enfant de 15 ans d’avoir de rapports sexuels, c’est en Asie que j’ai entendu parler de ça. Ce sont les grandes puissances qui veulent imposer ces pratiques pour démoraliser le monde », croit pasteur Amel.

« Nous avons des familles, la famille est une institution noble. C’est la première cellule sociale, si elle est disparue donc c’est la société qui s’efface « , a poursuivi l’homme de l’église.
Par ailleurs, certains gens avisés de la société croient que le pasteur n’est pas aussi moral comme il a prétendu l’être puisqu’en tant qu’homme de Dieu, il devrait être au dessus de tout acte immoral.

D’autres questions arrivent aussi sur la toile. On se demande, pourquoi l’église ne se soulève pas contre toutes les dérives qui traversent la société: l’insécurité, la corruption, le coût de la vie et surtout led mauvaises conditions de vie de la population.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker