Un nouveau carnaval chrétien pour empêcher les autres de jouir pleinement de leur droit

Il y avait des homosexuels, il y en a et il y en aura toujours. Il paraît que cette vérité blesse les chrétiens protestants haïtiens qui pensent pouvoir empêcher les autres de jouir pleinement de leur droit.

Encore une fois, ce 26 juillet 2020, ils étaient dans la rue. En grand nombre, ils ont défilé pour exprimer leur opposition au nouveau code pénal pris dans un décret par Jovenel Moïse le 24 juin dernier, déclarant que le documentaire encourage l’immortalité.

Sans se positionner contre l’insécurité, la corruption, ou du moins la faim qui dégrade l’Haïtien, qui défigure l’être haïtien, les chrétiens protestants d’Haïti se croient donneurs de leçons, alors qu’ils étaient nombreux à s’aligner aux côtés de Michel Joseph Martelly qui scandait à haute voix qu’il est « masisi ».

Parmi leurs protestations, comme bien est leur nom : protestants éternels, le droit à quiconque de jouir pleinement de son orientation sexuelle, est mis en avant, exigeant l’acceptation de leur cliché définissant le sexe de la personne depuis naissance.

Leur intolérance est encore prouvée. La diversité que détestent les chrétiens protestants démontre comment ils veulent que leurs lois soient imposées à tout le monde, dire aussi que c’est l’une des causes des millions de crimes dans le monde : l’intolérance des religions.

Aujourd’hui, cette minorité qui sent désormais allumer une lumière sur son droit, se voit dans l’incapacité de le jouir en raison d’une majorité qui croit que la société doit vivre qu’aux dépens de ses goût et volonté. Alors que les vrais problèmes sociaux ne la regardent vraiment pas. Elle ne soucie pas de la vie des citoyens, mais s’intéresse à leur orientation sexuelle.

En fait, dans son ensemble, le code pénal est un problème. D’abord, la légitimité du Président est questionnable. En plus, il est truffé de trucs dénonçables, dont l’autorisation de l’amnistie, la fixation de la majorité sexuelle d’un mineur à 15 ans, entre autres. Mais, le problème est ainsi résidé dans le fait que les chrétiens protestants s’éternisent sur l’homosexualité, niant certains points qui devraient être dénoncés.

En quoi l’orientation sexuelle de l’autre pourrait être un problème? Est-ce qu’elle intensifie la faim de la population? N’y a-t-il pas lieu de lutter de préférence contre la corruption, la cherté de la vie, etc? En quoi l’homosexuel serait un problème pour les chrétiens? N’a-t-il pas le droit de prendre le plein contrôle de sa vie sentimentale et autres?

À cause de ce comportement, cette minorité qui ne cherche que du bonheur, saura monter un calvaire. Ces gens qui se sentent plus à l’aise dans leur différence se verront rejetés de leur territoire-mère, alors que les grands criminels qui décident au nom du peuple, et pour le comble de leurs poches, font du va-et-vient sur toute l’étendue nationale, sans être pourtant menacés.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker