Affaire Toto Constant: Avocats Sans Frontières Canada invite l’État à rendre justice aux victimes de Raboteau

Dans un communiqué de presse publié en date du 27 juillet 2020, Avocats Sans Frontières Canada invite l’État Haïtien à prendre ses responsabilités en sanctionnant les auteurs des graves violations de droits humains en Haïti.

Par cette voie, cette structure demande aux autorités concernées de rendre justice aux victimes de Raboteau, où Emmanuel Toto Constant a été reconnu coupable dans ce dossier.

Toujours dans ce communiqué, ASFC rappelle aux responsables du pays la nécessité de respecter la Constitution ainsi que les Conventions signées et ratifiées par l’État d’Haïti.

« Toute absence de justice ne fait qu’alimenter l’impunité et fragiliser davantage le système judiciaire dans un contexte d’insécurité alarmant », a déclaré Apollinaire Fotso, le chef de mission de ASFC.

À rappeler que » Avocats Sans Frontières » n’est pas le seul à avoir exprimé des préoccupations face à l’éventuelle libération de l’ancien fondateur de FRAPH, le Bureau des Avocats Internationaux (BAI) ainsi que le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) se montrent aussi très inquiets face à cette décision. 

Soulignons que Emmanuel Toto Constant a été déporté vers Haïti le mardi 23 juin à bord d’un jet, aux côtés de plusieurs autres haïtiens.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker