« Les contestataires du code pénal ne le lisent pas », déclare Joseph Jouthe

Le nouveau décret présidentiel portant sur le code pénal haïtien continue de semer des discordes entre l’exécutif et divers secteurs de la société, dont les chrétiens protestants. Pour le Premier Ministre Joseph Jouthe, cette vague de contestation ne réside qu’au refus de lire convenablement les textes.

Ce lundi 27 juillet, le locataire de la Primature s’est exprimé sur le document qui devrait entrer en application dans moins de 24 mois. Il a déclaré que « ceux qui contestent le nouveau code pénal sont ceux qui ne le lisent pas ».

Cette déclaration qui évoquerait l’ignorance de la population haïtienne n’a pas plu à beaucoup de leaders politiques dont l’ancien Premier Ministre Evans Paul qui croit que Joseph Jouthe est allé un petit peu trop loin. Une erreur de communication, dit-il .

Joseph Jouthe évoque aussi la possibilité qu’il y ait de la confusion dans la compréhension du texte, mais reste confiant que les discussions déjà entamées autour du décret vont être poursuivies.

Se référant au délai de 24 mois pour sa mise en application, sur la base duquel seront punis les condamnés, le numéro 2 de l’exécutif pense qu’il y a encore temps pour discuter autour du document.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker