Rarete de carburant et d’électricité, Edmonde S. Beauzile exprime son mécontentement

L’ex Sénatrice Edmonde Supplice Beauzile déclare qu’elle n’en peut plus face à la rareté délétère de carburant et d’électricité qui sévit en Haïti. Dans un tweet daté de ce 31 juillet 2020, la cheffe du parti Fusion des Sociodémocrates crie aux alarmes.

Depuis plusieurs semaines, voire des mois, presque toute la population haïtienne fait face à une coupure atroce d’électricité. À part des cas d’insécurité, de vol et de viol que cela augmente, vient s’ajouter dans la liste la rareté de carburant (Diesel, notamment). Personne n’en est épargnée, et ces maux ont aussi affecté Edmonde Supplice Beauzile. Elle en plaigne sur Twitter.

«M bouke vreman, generatris san gaz machin san gaz chak pomp ou rive, yo leve men yo diw pa rantre. M gen 4 semenn san kouran. Sak pirèd la pa gen rekou.», a-t-elle écrit ce 31 juillet 2020. Ce, pour exprimer son ras-le-bol face à cette situation dont tout le monde est victime et, le pire, personne ne sait à quand une fin, si fin il y en aura.

Si madame Beauzile se plaigne pour environ 4 semaines de blackout, il faut souligner que dans certaines zones de la capitale, les habitants ont plus de deux mois sans électricité. Aucune explication du côté des autorités, le noir s’abat sur Haïti. On est en bon droit de croire que l’Ed’H ne fournit plus d’électricité mais plutôt le blackout. Dans la lignée, l’OPC recommande à l’Ed’H de ne pas facturer ses abonnés pour des services non fournis. Reste à savoir si l’Ed’H suivra les conseils de l’OPC.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker