La résidence privée de la Maire de Saut-d’Eau Marie Andrée Ruth Thélus incendiée

La résidence privée de la Maire titulaire de Saut-d’Eau Marie Andrée Ruth Thélus a été incendiée dans la nuit du jeudi 30 juillet 2020 par des individus armés non encore identifiés.

Selon l’édile de la ville contactée par la rédaction de TripFoumi Enfo, l’incident s’est produit par des individus armés qui seraient proches des hommes politiques du département du Centre en particulier à Mirebalais qui réclament sa démission à la tête de la mairie. “Aba majistra Ruth, fòk majistra a ale” peut-on lire sur la barrière principale de la mairie.

Après avoir passé 4 ans à la tête du cartel, Marie Andrée Ruth Thélus a été nommée “présidente de la commission municipale de Saut-d’Eau”, une décision contestée par certains individus de la commune. Après plusieurs tentatives de manifestation non réussies, ils sont passés à l’action en mettant le feu à la résidence privée de la Maire après avoir pillé et emporté tous les objets de valeur retouvés à la maison.

“Mwen pèdi tout sam te genyen anndan an, mwen pa sove anyen ditou, vagabon boule kay la aprè yo tire anpil bal ”, a déclaré Mme Ruth Thélus.

Mme Thélus a pointé du doigt le juge de paix de la ville Charles Edmond Prospère et plusieurs autres individus dont Yonel Joseph plus connu sous le sobriquet de Timirak, Samuel Jean Paul, Guy-Wills Jean, Watson Altidor.
Elle dénonce avec véhémence cette attaque et demande aux autorités judiciaires de prendre leur responsabilité.

Toujours d’après la Maire, ces individus armés sont déjà impliqués dans plusieurs actes criminels dans la commune dont l’assassinat du fils de l’ancien membre du cartel Paul Hecnol Maxime décédé quelques temps après la mort tragique de son enfant.

Ces malfrats ont menacé de mort également la famille de la Maire en particulier son papa. La famille est pour l’instant sous le choc, dit-elle. Elle dénonce par ailleurs l’inspecteur de police de Saut-d’Eau Edner Anéas qui n’assume pas ses responsabilités où des individus armés imposent leur loi en exhibant leurs armes à feu au vu et au su de tous.

“Je ne vais pas être intimidée, je continuerai mon boulot, je ne vais pas abandonner la commune, je suis de Saut-d’Eau et j’y reste” a-t-elle déclaré.

Marie Andrée Ruth Thélus dénonce un certain de Tiros qui a proféré des menaces de mort à l’encontre de son père au sein même de sa maison. Elle rappelle que le Directeur Général de la mairie Alix Jimmy Jean avait reçu deux projectiles de la part de ces mêmes bandits et son frère Abel Jean avait été lâchement assassiné le même jour.

Elle souhaite l’appui des autorités centrales pour pallier la situation qui risque d’être empirée. La justice doit agir et la police doit en toute urgence procéder à l’arrestation de ces malfrats qui ont incendié la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker