Blackout : Des citoyens s’ y accommodent, d’autres envisagent des solutions individuelles

Le Blackout persiste en Haïti. Certaines zones sont dans le noir depuis plus de deux mois. Les autorités n’arrivent pas à rassurer la population. Le Ministre des Travaux Publics, Transports et Communication, Nader Joiséus, évoque l’utilisation d’un mazout de mauvaise qualité, qui aurait endommagé les moteurs des principales centrales électriques. Sans exiger de l’État l’électricité, les citoyens cherchent à s’accommoder au Black out, d’autres cherchent à trouver des solutions individuelles.

Il est difficile d’obtenir des informations pertinentes permettant d’évaluer les chiffres d’affaires des entreprises œuvrant dans la vente des appareils électroniques tels panneaux solaires, inverters, batteries, entre autres. Cependant, on constate, ces derniers temps, une ruée vers ces entreprises pour trouver des solutions à ce problème.

Toutefois, nombreux sont ceux qui ne peuvent se payer ce « luxe », considérant la situation économique exécrable de la majorité des citoyens. Alors, beaucoup cherchent à adapter leur vie en fonction du Blackout, avec l’espoir de retrouver quelqu’un chez qui recharger son téléphone.

Il faut mentionner que quelques zones ont eu d’électricité ces derniers jours. Toujours est-il, que la majorité de la population continue de dormir dans le noir.

La promesse d’électricité du Président Jovenel Moïse peine à être réalisée. Ses acolytes parlent de Boycottage, les employés de l’ED’H, de leur part, disent que c’est l’amateurisme de l’État qui enfonce le peuple dans le noir.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker