Du nitrate d’ammonium serait la cause principale des explosions à Beyrouth

Le port de la capitale libanaise, Beyrouth, a été secoué ce mardi 4 août 2020 par deux terribles explosions causant la mort d’environ 70 personnes et plus 3 700 blessés. Une quantité importante de nitrate d’ammonium serait à la base de ce catastrophe.

Selon le premier ministre libanais, Hassan Diap, 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium étaient stockées dans l’entrepôt du port de Beyrouth au moment de l’explosion, a rapporté l’Agence France Presse (AFP). Cette substance est utilisée dans la composition de certains engrais et également d’explosifs.

Pour sa part, le directeur général de la sûreté nationale, Abbas Ibrahim, a fait savoir que des matières explosives confisquées depuis plusieurs années pourraient être la cause de cette double explosion en plein cœur de la capitale libanaise.

D’après les estimations de l’institut américain de géophysique (USGS) basé en Virginie, des capteurs avaient enregistré l’explosion comme un séisme de 3,3 sur l’échelle de Richter.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker