L’impunité, les droits de l’homme et la liberté de la presse préoccupent l’Ambassadrice des États Unis en Haïti

En présence de la Ministre Jessy Menos, l’ambassadrice américaine en Haïti, Michèle Sison, a fait part, ce mardi 4 août 2020, de ses préoccupations sur la situation des droits humains, l’impunité et la nécessité de rendre justice aux victimes des quartiers populaires.

Une rencontre a lieu le mardi 4 août 2020 entre l’Ambassadrice americaine en Haïti Michèle Sison et Jessy Menos, Ministre déléguée en charge des droits humains et de la lutte contre la pauvreté extrême. L’accent a été mis sur l’importance de la reddition des comptes et le respect des droits humains.

La situation des prisonniers entassés dans les différents centres carcéraux du pays et l’impunité ont également été abordés par la représentante du gouvernement américain. Elle en a profité pour rappeler la nécessité de protéger la liberté d’expression en Haïti.

Mme Sison enjoint le gouvernement haïtien à adopter les mesures appropriées pour« rendre justice aux victimes du massacre de Raboteau ainsi qu’aux victimes de La Saline et du Bel Air.»

Le contenu de la discussion présage que l’ambassadrice voulait faire passer un message clair au gouvernement haïtien. Question de rappeler que les États-Unis se rangent au côté du peuple et de la justice. A contrario, c’est peut être une épisode de plus pour amuser la galerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker