Pourquoi l’ULCC et le Parquet n’interviennent pas dans le dossier du mazout qui a endommagé les moteurs de l’EDH?

« Pourquoi l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) et le Parquet de Port-au-Prince n’interviennent pas dans le dossier de mazout qui a endommagé les moteurs de l’Eléctricité D’Haïti (EDH)? », c’est la grande question de l’avocat, militant politique et porte-parole du Secteur Démocratique et Populaire Me André Michel, en observant les agissements de ces entités dont leur mission est d’établir l’équilibre social par la mise en déroute tout ce qui dérange.

D’autres questions sont aussi posées par l’homme politique concernant le mazout de mauvaise qualité fourni par le Bureau de Monétisation des Programmes d’Aides au Développement (BMPAD), nous vous suggérons la lecture intégrale du texte de l’ancien candidat à la présidence et au sénat, publié ce mardi 4 Août 2020. 👇

Pourquoi l’ULCC et le Parquet de Port-au-Prince ne sont pas intervenus dans le Dossier du MAZOUT qui a endommagé les moteurs de l’EDH ??

Le 28 Juillet 2020, l’actuel Directeur contesté de l’EDH, Michel Présumé, a écrit au Directeur de la BMPAD, Monsieur Ignace St Fleur, pour exposer qu’ à la suite de l’utilisation du Marine Diesel OIL(MDO), les moteurs de l’EDH ont été violemment endommagés jusqu’à mettre l’entreprise à Genoux et que des avaries sérieuses se sont produites sur les Groupes de l’EDH tant à Port-au-Prince, qu’Au Cap Haitien et aux Gonaives.

Monsieur Présumé a également fait savoir au DG de la BMPAD que l’EDH se trouve dans l’obligation d’utiliser, pour le moment, uniquement le Diesel comme combustible en attendant les réparations qui s’imposent.

En réplique, le Directeur de la BMPAD, Monsieur Ignace St Fleur, de son côté, le 30 Juin 2020, a écrit à Monsieur Georges LEBRUN, directeur général de WINECO, pour lui faire savoir que la BMPAD n’est plus en mesure de recevoir de MAZOUT suite à la décision de l’EDH d’arrêter momentanément l’utilisation de ce produit pour faire fonctionner ses centrales.

Si l’utilisation du MAZOUT fourni a endommage les moteurs de l’EDH, cela suppose que ce MAZOUT n’était pas de bonne qualité. Plusieurs questions se posent sur le Plan juridique:
1) Qui va payer pour réparer les Moteurs endommagés par l’utilisation de ce MAZOUT de mauvaise qualité ??
2) Qui est le vrai propriétaire de la compagnie qui a bénéficié du Contrat pour l’acquisition de ce MAZOUT qui a violemment endommagé les moteurs de l’EDH ??
3) Pourquoi le Directeur de la BMPAD n’a pas porté la question devant les autorités compétentes en matière lutte contre les crimes financiers ( ULCC, Parquet, Cabinet d’instruction) ?
4)Quelle est la responsabilité pénale du Directeur de la BMPAD dans cette Affaire de MAZOUT de mauvaise qualité qui a endommagé les moteurs de l’EDH ??
5) Quelle est la responsabilité pénale de Monsieur Georges LEBRUN, directeur de WINECO, dans cette affaire de MAZOUT qui a endommagé les moteurs de l’EDH ??
6)Quel rapport existe-t-il entre WINECO(compagnie bénéficiaire du contrat) et les plus hautes autorités politiques du Pays ?

Autant de questions qui méritent d’être posées à cette phase des débats ! Une seule évidence, les intérêts de l’ÉTAT n’ont pas été défendus dans cette Affaire.

Pourquoi l’ULCC qui, dans une correspondance datée du 4 Août 2020, a accordé 24 heures à Gary Pierre Paul Charles de SCOOP FM pour lui acheminer la bande sonore de l’Emission Haiti Débat du 3 Août 2020, n’a pas jugé bon de lancer une enquête sur ce Dossier capital ?? Alors qu’en principe, le dossier du prêt de l’ONA du sénateur LATORTUE n’a rien de scandaleux ! La seule obligation de quelqu’un qui a contracté un prêt est de payer régulièrement ses redevances. Tout le reste, c’est du blablabla. De plus, le Sénateur Latortue a utilisé son prêt pour investir dans la PRODUCTION NATIONALE.

Une initiative louable qui mérite d’être encouragée. Avec le Soutien politique et moral de Toute l’Opposition, le Sénateur LATORTUE n’a absolument rien à craindre dans cette Affaire.

Nous ne permettrons pas à Jovenel Moïse d’utiliser le dossier de l’ONA pour entreprendre une campagne de persécution Politique contre le Sénateur LATORTUE, a conclu Me Michel.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker