Inauguration d’un point de contrôle à Jimaní par le Gouvernement Dominicain

Le Gouvernement dominicain a inauguré ce mercredi 5 Août, à Jimaní, près de la frontière avec Haïti, un poste de la Task Force inter institutions, portant à huit le nombre d’installations militaires. Le Gouvernement entend, par ce moyen, « lutter contre la migration illégale et activités illégales à la frontière haïtiano-dominicaine . »

« Les autorités mettent en place des contrôles aux points d’approche de la frontière en matière de sécurité, de douane et de trafic illégal d’armes, de personnes et de marchandises », selon un communiqué du ministère de la Défense. Par ailleurs, « l’entrée de substances contrôlées est évitée, les maladies typiques de la zone frontalière sont évitées, ainsi que la mise en place de contrôles sur la santé animale et végétale », a ajouté l’information.

Le poste de Jimaní est situé dans la région de Malpasse (Haïti) et servira à organiser le passage formel de la frontière entre la République dominicaine et Haïti, où toutes les agences gouvernementales opéreront, en particulier les directions des douanes et des migrations.

Avec ces installations, « les autorités garantissent de protéger la souveraineté et l’intégrité du territoire dominicain et de réduire les activités illégales, en menant des opérations inter-agences conjointes pour la sécurité, le renseignement et la surveillance des frontières », ajoute le communiqué.

Le point de contrôle comprend quatre bâtiments construits en blocs de 6 et 8 pouces, surélevés sur une superficie de 2 324 mètres carrés, trois bâtiments à trois niveaux et un à deux niveaux; quatre guérites à un niveau, une guérite à deux niveaux et des toilettes publiques, bordées par une clôture de 1 033 mètres linéaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker