L’Indonésie souhaite produire 250 millions de doses par an de vaccin contre le coronavirus

L’Indonésie souhaite avoir la capacité de produire 250 millions de doses par an d’un vaccin contre le coronavirus d’ici la fin de 2020, en attendant des essais sur l’homme. Alors que, le pays cherche à enrayer une vague d’infections qui tarde encore à être maîtrisée.

L’Indonésie a confirmé 115 056 cas de COVID-19 et 5 388 décès depuis ses premières infections en mars. Il a signalé plus de 1 000 nouveaux cas presque tous les jours depuis le début du mois de juin.

La société pharmaceutique d’État, Bio Farma, commencera cette semaine la phase 3 des essais cliniques chez l’homme à l’aide d’un vaccin produit par le chinois Sinovac. Si ces vaccins réussissent, Bio Farma a déclaré qu’il produirait le vaccin lui-même.

La pandémie mondiale a déclenché une ruée vers la création de vaccins, avec plus de 100 en développement et une douzaine déjà en cours de test sur l’homme. Il y a cependant des inquiétudes concernant la demande et l’accès des pays en développement.

Erick Thohir, ministre indonésien des entreprises publiques, a déclaré que Bio Farma augmenterait sa capacité dans les mois à venir et qu’il serait prêt à la fin de l’année à produire 250 millions de doses par an. « Faisons confiance aux capacités de notre pays. Ne doutez pas de Bio Farma qui a fait ses preuves, que ce soit pour produire des vaccins produits avec des partenaires internationaux ou des vaccins produits uniquement par (eux) », a déclaré Thohir dans un communiqué.

Les essais indonésiens seront menés à Java occidental et impliquent environ 1 600 volontaires, selon le site Web du gouvernement de Java occidental. Cependant, Bambang Heriyanto, secrétaire général de Bio Farma, a déclaré que la capacité de production ciblée à 250 millions de doses dépendait de la réussite du vaccin.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker