À Cité Soleil, « Au moins cinquante personnes ont été tuées, une trentaine portées disparues »

Le défenseur des droits humains, Pierre Espérance a fait le point sur la situation d’insécurité régnant dans la pays, en affirmant que, durant le mois de juillet, au moins cinquante personnes ont été tuées, une trentaine portées disparues et une quinzaine de femmes violées à Cité Soleil.

Selon Pierre Espérance, les massacres ont augmenté et, « cette situation est due aux affrontements entre le gang dirigé par Iscard, porte-parole du G9, et celui emmené par Gabriel.

« L’alimentation du G9 par le pouvoir en place ne peut ne pas mettre l’ambassade des États-Unis ainsi que les autres pays amis qui supportent Jovenel Moïse dans une situation embarrassante », croit Pierre Espérance, se référant à la récente réaction de l’ambassade américaine qui coïncide avec le Conseil des ministres organisé le mercredi dernier.

Pour le compte du pouvoir, « G9 an fanmi et alye travaille en vue de préparer le retour de l’ancien président Michel Martelly », martèle le Coordinateur du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH).

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker