Les avocats sont interdits de plaider dans la presse, rappelle le Barreau de Port-au-Prince

Dans une note en date du 12 août 2020, portant l’empreinte du Bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, il est fait obligation à tous les avocats et avocates de ne plus traiter les dossiers de justice dans les médias. Il y va du respect de la déontontologie de la profession d’avocat, rappelle le Barreau

Le Conseil de l’ordre des avocats du Barreau de Port-au-Prince demande à ses adhérents de ne plus traiter les dossiers de justice dans la presse. Cette note datée du 12 août 2020, portant la signature de Me Monferrier Dorval, survient après maintes constats de violation des règles de déontologie de la profession.

« L’avocat ne doit pas plaider dans la presse, quelqu’en soit la forme ou le support ; il ne doit pas non plus y affronter son confrère, l’y invectiver ou y échanger des informations sur un dossier dont la justice est saisie», lit-on dans la note du barreau

« […]; Dès l’instant qu’ils prêtent serment, les avocats sont soumis à la déontologie établie par le décret du 29 mars 1979 sur la profession d’avocat, le code de déontologie et le règlement de procédure de l’Ordre, a rappelé le barreau. Chaque fois qu’un avocat de l’Ordre va agir ou prendre la parole en public, il doit se souvenir des règles de déontologie auxquelles il est astreint, a-t-elle indiqué

“Face au constat de la multiplication des comportements affectant la dignité, l’honorabilité et l’indépendance de la profession d’avocat, le conseil de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, gardien de la discipline, demande à tous les avocats de l’Ordre de cesser toute déclaration dans la presse traditionnelle et numérique en relation avec des affaires en cours d’instruction ou pendantes devant les Cours et Tribunaux, sans délai”, a ordonné le barreau qui écarte toute forme d’excuses à la dérogation de ce principe.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker