Dans un climat controversé, Éric Jean Baptiste honoré pour ses deux ans à la tête du RDNP

L’homme d’affaire et le comité exécutif du Parti ont reçu chacun une plaque d’honneur pour leur travail au sein du Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP) lors d’une conférence de presse ce jeudi 13 août. Un bilan positif a été dressé en faveur du secrétaire général depuis son adhésion en août 2018 dernier. Par ailleurs, certains militants ont profité de l’occasion pour afficher sur les murs dans l’enceinte même du Parti leurs revendications.

En effet, dans un climat conflictuel et controversé, l’ancien candidat à la présidence Éric Jean Baptiste a reçu une plaque d’honneur de certains membres et militants du parti en signe de remerciements pour son travail depuis qu’il a pris les règnes du Parti. Ils ont dressé un bilan très positif de l’homme d’affaires.

Sur le plan social, l’ancien candidat à la présidence a œuvré dans l’agriculture, dans la santé et autres activités pouvant aider à l’avancement de la société. Dans l’agriculture, il a distribué des matériels agricoles aux paysans dans les différentes provinces du pays. Dans la santé, le board a évoqué l’engagement du secrétaire général dans la bataille contre la pandémie de Covid-19 depuis l’importation du virus sur le territoire.

Actuellement, l’homme d’affaire est entrain de bâtir une école de Droit à Jacmel réjouissant le responsable de l’unité de travail d’action du Parti, M. Montes Plaisimé, lors d’une interview accordée à la rédaction de TripfoumiEnfo. Sur le plan politique, les membres ont choisi de ne pas répondre et ont laissé au secrétaire de se prononcer sur les questions d’ordre politique.

Par ailleurs, c’était le rendez-vous pour certains militants du Parti, profitant de la présence de la presse et l’occasion pour faire passer leurs revendications dans des affiches plaquées sur les murs réclamant plus de droits et la réforme du Parti. « Pati politik la pa yon antrepriz prive », lit-on sur une affiche. « 2 zan tanbou debouda », « fome komisyon etik la » a t-on observé dans les affiches. Ils ont aussi dénoncé la révocation de Natacha Daciné, secrétaire adjointe aux relations internationales, qui, selon eux, traduisant d’un comportement machiste vue les difficultés aux femmes de s’intégrer dans les activités sociales et politiques.

Pour marquer les deux ans de M. Éric Jean Baptiste à la tête du Parti, une activité sera organisée dimanche prochain . Une date qui coïncide à l’anniversaire du professeur Lesly François Manigat, fondateur du Parti.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker