Les archives de 3 familles emportées par un violent incendie au Cap-Haïtien

La ville s’apprétait à fêter ses 350 ans, l’Ed’H rétablissait le courant électrique. Au moment même, cette ancienne maison, propriété de Léone Colas Lamothe, la mère de Guy Lamothe, ancien ambassadeur d’Haïti en Chine, a été emportée par le feu. La famille Lamothe a perdu des archives, des objets précieux, meubles, bijoux et une collection de photos appartenant aux familles Lamothe, Colas et Latortue. La thèse d’un haut voltage n’est pas écartée.

Les archives de 3 familles emportées par un violent incendie au Cap-Haïtien

La maison a été achetée de Me Zachée Fouché dans les années 60 par Genty Lamothe, directeur de banque d’alors dans la cité christophienne.

Haïti, en quête de repères, perd de jour en jour ses archives. La mémoire du pays se volatilise, comme ce fut le cas de la cathédrale de Milot au cours de cette année. L’une des raisons pour lesquelles les jeunes d’aujourd’hui sont désorientés. Si on veut espérer un avenir meilleur, il faut d’abord penser à protéger ses racines, les archives qui contiennent le passé glorieux de ce pauvre pays.

Les archives de 3 familles emportées par un violent incendie au Cap-Haïtien

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker