« Le défi pour Haïti, ce n’est pas d’organiser des élections », croit Clarens Renois

Nous sommes au fond d’une recrudescence de la violence en Haïti, des bandits sement des troubles partout. Pourtant, l’exécutif entame des négociations devant aboutir à la mise en place d’un Conseil Électoral Provisoire. L’homme politique et journaliste, Clarens Renois émet ses inquiétudes.

L’ancien candidat à la présidence croit que « Le défi pour Haïti ce n’est pas d’organiser des élections », dans un message posté sur Twitter.

Il pense, de préférence, que « le défi c’est de faire des élections dans les meilleures conditions de sécurité, de bonnes élections dites inclusives, transparentes, non violentes, et qui ne prolongent pas la crise de l’instabilité ».

Ces inquiétudes sont les mêmes pour plusieurs leaders politiques, acteurs de la société civile et citoyens conséquents qui rêvent de participer à des élections non truffées de fraudes, d’irrégularités. Toutefois, ils ne font pas confiance à cet exécutif par rapport à leurs attentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker