Création de faux comptes sur les réseaux sociaux pour discréditer le rapport PetroCaribe?

La Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif(CSC/CA) a publié la dernière tranche du rapport sur l’utilisation du fonds PetroCaribe. Tout est, pouvons-nous dire, fin prêt, attendant les arrêts qui seront bientôt délivrés par la Cour. Dans l’intervalle, une campagne de dénigrement du rapport est lancé par des faux comptes sur les réseaux sociaux.

Cette stratégie s’identifie à un secteur bien déterminé. Souvent, les internautes qui dévoilent leur identité prennent plaisir à citer des noms. Certains propagandistes proches du pouvoir sont souvent dans les longues listes dressées sur la toile.

Facebook, Twitter et Whatsapp sont les principaux réseaux sur lesquels se trouvent ces gens non-identifiés qui s’attaquent sans-gène à tous ceux qui osent hausser le ton pour commenter le rapport en donnant un avis favorable à un procès équitable.

Cette stratégie n’est pourtant pas sans conséquences. Des citoyens arrivent, malheureusement, à croire aux ragots racontés par ces propagandistes qui se cachent derrière de fausse identité.

En attendant les arrêts de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif, des flèches vont être orientées vers les juges de cette institution qui sont salués par plusieurs dignitaires de la vie nationale pour leur travail.

Quel effet pourra avoir le travail de ces faux comptes sur l’opinion publique?

À noter, il y a un constat clair d’augmentation de nouveaux faux comptes sur la toile depuis l’annonce de la publication du rapport.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker