Jovenel Moïse continue les consultations sur la prochaine réforme constitutionnelle en Haïti

Au palais national, le Chef de l’Etat Jovenel Moïse a rencontré, ce jeudi 20 août 2020, une dizaine environs d’organisations venues de tous les coins du pays pour continuer la réflexion sur le réforme constitutionnelle, tant important dans le processus de redressement de la barque nationale. Elles ont remis un document au président de la République contenant leur vision d’Haïti et celle de la nouvelle constitution.

« Nous avons pris l’initiative d’initier des réflexions avec tous les secteurs, de toutes les tendances politiques, sur la nouvelle Constitution réclamée par la majorité de la population. […]. Après les réflexions, nous nous sommes rencontrés récemment pour signer une pétion que nous allons remettre au président de la République», a fait savoir un des représentants d’organisations.

Plus loin, il explique au chef de l’Etat qu’il est plus qu’un impératif de doter la natiom d’une nouvelle constitution. La population l’attend avec impatience, a-t-il ajouté. D’après Coralin Josué, «cette nouvelle Constitution devra ouvrir la porte à tout le monde y compris aux femmes et à la diaspora dans les affaires du pays. Celle-ci devra garantir la démocratie dans le respect de la loi, renforcer la justice et mettre un terme à l’impunité ».

Pour sa part, Jovenel a salué le travail de ces organisations et a exprimé son désir de doter le pays d’une constitution toute neuve. Toujours est-il, il croit que ce travail doit être l’apanage d’une commission indépendante si l’on veut parvenir à un charte fondamentale inclusive.

À rappeler que plusieurs travaux ont été déjà fait sur la réforme constitutionnelle. Une commission à la chambre des députés, présidée par Jerry Tardieu, a élaboré trente propositions d’amendements, rien a été fait jusqu’ici de son travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker