Première évaluation de l’opération TERMINATOR 1

La Direction Centrale de la Police Administrative (DCPA) a procédé, vendredi 21 août 2020, à une première évaluation de l’opération TERMINATOR 1 lancée 2 semaines plus tôt. Étaient présents, les responsables des commissariats et les commandants des unités spécialisées de la zone métropolitaine.

Deux semaines après le lancement de l’opération « TERMINATOR 1 » par le Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti, Normil Rameau, les commandants des unités spécialisées et des commissariats de la zone métropolitaine se sont réunis, vendredi 21 août 2020, sous l’égide de la DCPA en vue d’évaluer son impact sur la capitale haïtienne et ses environs.

Tout d’abord, le DCPA se dit satisfait de l’appropriation de l’opération TERMINATOR 1 par les différentes unités de la PNH en un laps de temps. C’est l’occasion aussi pour les différents responsables d’adresser les failles et lacunes relevées dans l’application de ce projet.

Le Directeur Départemental de l’Ouest a, dans son intervention, précisé le professionnalisme, dynamisme, l’efficience et l’efficacité avec lesquels les policiers ont effectué les récentes opérations qu’il a qualifié d’opérations chirurgicales qui se sont soldées sur huit (08) morts dans le camp des bandits sans causer de dommages collatéraux ni compter de victimes dans les rangs de la PNH.

Entre-temps, des changements structurels sont en train d’être opérés au sein de la PNH, informe le DCPA. Il met en relief les récentes décisions du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) relatives au changement de la compagnie d’assurance de santé OFATMA qui sera remplacée par Bernard Mews et le decaissement d’environ 20 millions de gourdes pour la réparation des blindés.

Par ailleurs, l’adjoint du DCPA a mentionné un déficit de communication de la PNH après des opérations d’éclat dans des certaines juridictions. La PNH doit s’adapter aux nouvelles méthodes de communication car, trop souvent, dit-il, « le public n’est pas informé à temps des exploits de la PNH, ce qui prête parfois le flanc aux intox des gangs armés sur les réseaux sociaux».

A noter que TERMINATOR 1 a été lancé par le DG de la police nationale, Normil Rameau, en vue de contenir l’expansion des gangs régnant en maître dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker