3 personnes exécutées, plusieurs blessés et une dizaine de maisons incendiées par le gang des «frères Prospère»

Trois (03) morts, plusieurs blessés et une dizaine de maisons incendiées ont été recensés dans des actes de violences du gang des «frères Prospère», jeudi 20 août 2020, à l’intersection des communes de Bassin-Bleu et Gros-Morne. Des milliers de personnes sont actuellement sans abri, avec aucun moyen de subsistance.

Trois (03) paysans d’une même famille ont été exécutés à Pendus, 5eme section communale de Gros-Morne, le jeudi 20 août 2020, par la bande armée dirigée par les frères Prospère. Jumeau ainsi connu, sa femme et l’un de ses fils sont les principales victimes de cette énième opération.

De plus, une dizaine de maisons ont été incendiées par les malfrats à l’intersection des communes de Saint-Louis du Nord, Bassin-Bleu et Gros-Morne. Des milliers de personnes dans les communes de Gros-Morne et de Bassin-Bleu ont dû fuir maison pour échapper de justesse à la mort.

Ce gang armé se fait de plus en plus un nom dans cette région et les crimes commises sur la population qui restent jusqu’à présent impunis n’ont tout simplement pas été relayées. En juin dernier, au moment où ce gang prenait d’assaut la localité de Mahotière (Pendus), un septagenaire, n’ayant pas eu le temps de fuir a été tué. Plusieurs blessés par balle, dont des femmes et des enfants ont été transportés d’urgence à l’hôpital la Providence des Gonaïves pour les soins nécessaires.

Le mode opératoire de ce gang consiste à envahir une localité, éliminer ses residents et s’emparer de ses ressources. A titre d’exemple, cette bande armée a emporté une vingtaine de tête de gros bétails en juin dernier à Mahotière. Un butin qui représente environ 2 millions de gourdes actuellement.

Les forfaits de ce groupe armé se multiplient de plus en plus avec le silence complice des autorités policières. Le 5 avril dernier, alors que nous étions en plein confinement en raison du coronavirus, la bande de rara dirigée par les frères Prospère a exécuté plusieurs individus d’un groupe de danse rival à Bellevue, commune de Chansolme. Plusieurs morts et blessés par balle y ont été recensés.

Ce groupe qui s’installe à la 6eme section de la commune de Saint-Louis du Nord étend ses exactions à toute la région. Les habitants des localités de Chamoise, Bahon et Jean-Clair ont dû abandonner leurs terres. Le plus souvent, ils sont tués, à moindre tentative de regagner leurs habitations. A Glacy-Coureau, les paysans ont vidé les lieux, les écoles et même les églises restent fermées depuis des années.

Erick Prospère, est aujourd’hui à la tête d’une cinquantaine d’hommes armés de fusils et de machettes. Il a été arrêté au Bahamas en 2017, on se le rappelle, et remis aux autorités haïtiennes.
Gardé à vue à la prison civile du Cap-Haïtien, il a été exfiltré par un tour de passe-passe spectaculaire et se retrouve dans la nature

Ce Gang est spécialisé dans les assassinats, vols, braquages, enlèvements, incendies etc… Ses pratiques deviennent très dangereuses en ce sens que ses victimes sont considérées comme des proies. Le plus souvent, ces bourreaux emportent la tête de leur victime après l’avoir décapité. C’est ce qui c’est passé en 2015 où le nommé Tonny a été exécuté et plus récemment en juin dernier où deux autres paysans ont subi le même sort dont Yves, un habitant respectueux de Chamoise.

Les directions départementales de la police de l’Artibonite et du Nord-Ouest restent très passifs face à un tandem qui visent à décimer toute une population. Entre-temps, les frères « Prospère » continuent de prospérer dans le sang avec la bénédiction de l’Etat qui se fait complice par son silence.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker