Les États-Unis demandent à Jovenel Moïse d’arrêter sur la publication des décrets en veux-tu en voilà

Depuis la caducité du parlement, le président de la République, Jovenel Moïse s’amuse à publier des décrets en veux-tu en voilà. En effet, dans un tweet publié par l’ambassade américaine en Haïti ce mardi 25 août, la puissance mondiale fait l’obligation au chef de l’État de surseoir sur la publication de ces arrêtés et d’utiliser ce pouvoir pour des questions de vie, de santé, jusqu’à ce que le parlement soit rétabli.

« Les É.U encouragent le gouv haïtien à faire preuve de retenue ds la publication de décrets, en utilisant ce pouvoir pr planifier élections législatives & pr des questions de vie, santé & sécurité jusqu’à ce que le Parlement soit rétabli & reprenne ses respons. constitutionnelles », a posté l’ambassade sur compte Twitter.

« Un parlement haïtien élu devrait avoir la possibilité de revoir et d’entériner, de rejeter ou d’amender les lois adoptées par décret.  Nous soutenons les institutions démocratiques d’Haïti »

À noter que depuis le dysfonctionnement du parlement, Jovenel Moïse n’a cessé de prendre des décisions jugées illégales, dont la publication du nouveau code pénal, qui a soulevé beaucoup de débats et de colère au sein de la population haïtienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker