À Jacmel des agents de l’UDMO ont sévèrement tabassé un lycéen

Les agents de l’Unité Départementale pour le Maintient de l’Ordre (UDMO) du Sud-est , ont sévèrement tabassé un élève de Rhéto ce mardi 25 Août 2020 au moment où nombreux ont foulé le macadam pour exiger des professeurs en salle de classe.

Pour avoir bloqué le passage avec une voiture de Service de l’État appartenue à la DINEPA, en saisissant la clé, les agents de l’UDMO ont réagi et ont accusé Joanis Dary d’être à l’origine de l’acte.

Voulant récupérer la clé du véhicule, les policiers ont brutalement réagi. L’élève en uniforme sévèrement tabassé, a ensuite été emmené, au commissariat de Jacmel. Joanis Dary qui ne voulait pas être appréhendé, a courageusement résisté en lançant de violents coups de poing.

Sa mère, qui s’était présentée sur les lieux, n’a pas mâché ses mots pour exprimer sa colère contre la détention de son enfant et les coups qu’il a reçu des policiers. Elle dénonce le non-respect du droit de manifester garanti par la constitution.

À 6h du soir, sous la pression d’autres élèves et de plusieurs citoyens, Joanis Dary a été libéré. Ses camarades n’entendent pas baisser les bras et annoncent de nouvelles journées de manifestation, jusqu’au retour des enseignants en salle de classe.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker