Me Monferrier Dorval criblé de balle dans sa résidence privée, non loin de celle du président Jovenel Moïse

L’éminent avocat Me Monferrier Dorval, professeur de Droit Constitutionnel et Batonnier du Barreau de Port-au-Prince, a été lâchement assassiné dans la nuit de ce 28 août dans sa résidence privée. Située seulement à quelques minutes de la résidence privée du Président de la République, Jovenel Moise, les bandits ont parvenu jusqu’à lui pour lui ôté la vie avec au moins 8 projectiles.

Délanot Philippe, photo-jounaliste de TedActu, dit ne pas pouvoir comprendre ce phénomène. C’est insensé, dit-il, que les bandits armés ont eu le temps de pénétrer et sortir sans contrainte aucune jusqu’au domicile de professeur, alors que ce quartier est toujours encerclé par des agents de la PNH assurant la sécurité du président. Il se demande où étaient ces policiers ?

De surcroit, s’enquit le journaliste, si ces agents de la force de l’ordre étaient effectivement présent dans la zone, pourquoi ne les avaient-ils pas répliqué ? Puisque qu’on sait pertinemment que « nenpòt kote nan Pèleren 5 yon katouch ta tire, bri a ap toujou rive nan kay Prezidan an ».

Aussi, faut-il rappeler que la mort du professeur Dorval vient de s’ajouter à la liste des victimes tombés sous les balles assassines des bandits armés du pays en plein moment du lancement de l’opération Terminator I de la Police ?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker