L’Assassinat de Me Monferrier Dorval est un signal clair du triomphe de la médiocratie en Haïti

Le professeur de Méthodologie du Droit à la Faculté de Droit et des Sciences Économiques de Port-au-Prince, Me Caleb Deshommes a réagi ce samedi 30 Août 2020 sur l’assassinat de Me Monferrier Dorval, Docteur, bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince.

Selon Me Deshommes, « L’Assassinat de Me Monferrier Dorval est un signal clair du triomphe de la médiocratie en Haïti », en confirmant que son collègue, lâchement assassiné, « symbolisait la méritocratie et l’intégrité ».

« Me Dorval était l’exemple vivant que l’on peut réussir professionnellement sans vendre son âme aux diables de notre monde politique. Assassiner Me Dorval est une façon de dire aux jeunes qui veulent réussir qu’ils n’ont pas d’autres choix que de suivre le même chemin que les gens malhonnêtes. »

« L’assassinat de Me Monferrier Dorval est une tentative d’assassinat de l’intelligence, de l’intégrité, de l’Etat de droit, de l’avocature, de l’enseignement supérieur, de la justice, des valeurs républicaines et j’en passe. »

Enfin, Me Deshommes lance un appel aux : »Jeunes étudiants ! Jeunes professionnels ! Vous devez plus que jamais cultiver les valeurs de ce grand Professeur de droit. », parce que, dit-il, « C’est l’une des meilleures façons d’honorer sa mémoire et de montrer qu’il n’a pas fait le sacrifice de sa vie en vain. »

Pour rappel, le bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince a retrouvé sa mort dans la soirée du vendredi 28 Août 2020 à Pèlerin 5, au quartier où réside le président de la République, Jovenel Moïse.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker