Me Monferrier Dorval assassiné, Me Reynold Georges accuse le gouvernement

Intervenant sur les ondes de la Radio Kiskeya, ce samedi 29 août 2020, Me Reynold Georges se dit frappé durement par la mort du bâtonnier de Port-au-Prince, Me Monferrier Dorval. L’ancien conseiller du président Jovenel Moïse accuse le gouvernement dans cet assassinat, rapelant que le chef de l’État avait crié haut et fort qu’il vient après Dieu dans le pays, par conséquent il est le chef des chefs, ainsi que les gangs armés.

L’homme de loi invite tous les avocats à s’unir afin de donner une réponse proportionnelle à cet acte qu’il condamne avec la dernière rigueur.  » Nou ran n responsab yo kap jere chimè yo, kap bayo lajan andedan peyi a. Se yo ki responsab lanmò sa », a déclaré Me Georges sur un ton de colére.

L’ancien allié du pouvoir en place dit ne pas comprendre comment cela a pu se produire à pèlerin 5, dans la zone de la résidence de Jovenel Moïse, qui normalement devrait avoir plusieurs périmètres de sécurité.

Rapellons que depuis l’assassinat de Me. Monferrier Dorval, les réactions pleuvent de part et d’autres. Si certains estiment que M. Dorval est une victime d’une vague insécurité que connaît le pays depuis quelques temps, d’autres pensent que c’est un assassinat planifié s’inscrivant dans le seul but d’intimider tous ceux qui osent s’attaquer à l’administration de Jovenel Moïse.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker