Des étudiants haïtiens en France s’indignent contre l’assassinat de Me Monferrier Dorval

Dans une note d’indignation de ce lundi 31 août 2020, des étudiants haïtiens en droit en France se joignent pour dénoncer l’assassinat du Professeur et bâtonnier, Me Monferrier Dorval, en sa résidence privée à Pèlerin, non loin du domicile du président de la République. «Le pays a perdu un digne fils, dont la grandeur du sacrifice restera pour nous tous une source d’inspiration», lit-on dans la note portant les signatures d’une vingtaine universitaires haïtiens en droit en France, dont Windy Phèle.

Note d’indignation des universitaires haïtiens en Droit en France suite à l’assassinat de Me Monferrier DORVAL en sa résidence privée. C’est avec beaucoup de consternation et d’indignation que nous, les étudiants en droit en France, avons appris l’assassinat du Docteur Monferrier DORVAL – Bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince. Le pays a perdu un digne fils, dont la grandeur du sacrifice restera pour nous tous une source d’inspiration. Me DORVAL était un homme de conviction qui a consacré une bonne partie de sa vie à la formation des jeunes haïtiens et a incarné avec justesse la profession d’avocat. Il était la figure brillante du juriste qui défendait les idées de justice, d’équité, de démocratie et d’État de droit. S’il distinguait la fonction du savant de celle de la politique, il n’a eu de cesse de mettre en avant l’engagement citoyen du savant. Nous sommes de plus en plus inquiets de l’effondrement de l’État, de la justice et de la montée de la criminalité à Port-au-Prince et dans les villes avoisinantes.

Les groupes armés sont de plus en plus puissants et s’organisent, avec l’aide de certains acteurs politiques, en fédération. Cette triste nouvelle est venue à un moment où beaucoup d’entre nous plient les bagages en vue de revenir servir le pays comme l’a fait le Docteur Monferrier DORVAL après ses études de droit public à l’Université d’Aix Marseille. Cet acte odieusement criminel est survenu à une période où le pays est pratiquement ingouverné, les institutions sont dysfonctionnelles et l’État est incapable de garantir la sécurité des vies et des biens des citoyens.

Il est temps d’arrêter la machine infernale de l’insécurité qui bat son plein ces derniers jours dans le pays. Il faut que l’État soit capable de garantir la protection des vies et des biens des citoyens sans distinction conformément à la Constitution, aux lois du pays et à ses engagements internationaux. Nous ne sommes pas en train de dire que la vie de Me Monferrier DORVAL valait plus que celle des autres citoyens assassinés cette semaine, mais nous avons le droit de nous indigner contre la mort d’un brillant professeur qui a toujours su se mettre au service de la jeunesse du pays ; nous avons le droit de nous indigner contre la mort du Bâtonnier ; nous avons le droit de nous indigner contre la mort d’un professionnel intègre ; nous avons le droit de nous indigner contre la mort d’un homme qui se battait pour une Haïti plus juste.

En quelque sorte, tout le parcours de Me Monferrier DORVAL montre qu’il n’avait voulu que se mettre au service de l’intérêt général. Nous sommes très inquiets et indignés à la fois ! Alors que le pays a besoin des compétences de ses fils pour se relancer. Nous n’avons aucune garantie que la volonté de retourner servir le pays ne soit pas récompensée par un assassinat, comme c’est le cas de Me DORVAL. C’est pour cette raison que nous condamnons avec fermeté et rigueur cet assassinat qui est de trop et exigeons de la part des autorités publiques, responsables de l’application de la justice, de tout mettre en œuvre afin que cet acte soit puni en vertu de la loi.

Nous profitons de ce moment pour adresser nos plus sincères sympathies à celles et ceux qui sont affectés par ce départ prématuré. Nous adressons nos plus sincères condoléances à la famille DORVAL, au monde de la basoche, particulièrement le barreau de Port-au-Prince et les membres de son cabinet. Me Monferrier DORVAL ne meurt pas, il est et restera à jamais la raison pour laquelle il faut se battre pour une société juste, égalitaire et démocratique. Tant que dure la nuit, le jour viendra !

Pour authentification :
Ed ALCILIEN Étudiant Master 2 Droit public contentieux public
Samson BEUCIA Avocat au Barreau de Port-au-Prince Étudiant en Master 2 Droit public Général
Panel LINDOR Doctorant en Droit Privé
Milcar Jeff DORCE Chercheur-Doctorant en Droit Public
Jhonny DUPLAN Avocat au Barreau de Port-au-Prince Doctorant en Droit privée
Windy PHELE Doctorant en Droit pénal et Sciences criminelles
Peterson JEANTY Avocat au barreau de Port-au-Prince Master 2 en Droit de l’homme Étudiant en Master 2 Droit public contentieux public
Richard B. NOEL Avocat au barreau de Port-au-Prince Étudiant Master 2 Droit et liberté fondamentaux dans les collectivité et entreprises
Schneider CELESTIN Avocat au barreau de Port-au-Prince Étudiant Master 2 Droit Public : Contentieux Publics
Johanne EDOUARD Avocate au barreau de Port-au-Prince Étudiante Master 2 droit public Général (recherches et carrières publiques)
Williamson LAFORTUNE Avocat au Barreau de Port-au-Prince, anthropologue Spécialiste en droit public et développement Étudiant Master 2 en coopération internationale et ONG
Tchoobens-B. GERMAIN E-avocat au Barreau de Port-au-Prince Master en Droit étatique des religions en France et en Europe
Louis Kenson BLAISE Étudiant en Master 2 Droit international des droits de l’homme
Alex ALEXIS Étudiant en Master 2 Droit
Berlie JOSEPH Étudiante en Master 2 Droit des assurances.
René DESCARTES Master 2 droit public des affaires, spécialiste en commande publique
Marithsa Larson PIERRE Master 2 – Métiers accompagnement politique Étudiante en Master 2 en Gestion locale de patrimoine culturel
Elson HERARD Étudiant en Master 2 Droit de la Santé
Ralf-P. SAINT-ELIEN Avocat au Barreau de Saint Marc Master Droit pénal, Sciences Criminelles.
Kattiana VOLCY Étudiante en Master 2 Droit et Ethique des Affaires
Joël SALIEN Spécialiste en Droit international des droits de l’homme
Saginot DESHOMMES E-avocat au Barreau de Port-au-Prince Étudiant en Master 2 Droit public des affaires
Josué AUGUSMA Étudiant en Master 2 Droit processuel
Ralph PETIT-SAINT Avocat au Barreau de Jacmel
Spécialiste en Droit des affaires/DJCE
Duckens PIERRE Spécialiste Droit international des droits de l’homme
Bernie PAUL Gestion des territoires, Développement Local et Droits Humains

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker