Les modèles économiques post-pandémie doivent changer », selon le Pape François

Le pape François a déclaré, ce vendredi 4 septembre, que la pandémie de coronavirus avait « renversé les piliers fragiles » d’un modèle économique mondial fondé sur l’idolâtrie de l’argent et la domination des riches et des puissants.

Dans un message adressé aux participants de l’atelier annuel de la Maison Européenne-Ambrosetti, qui réunit quelque 200 hauts dirigeants, économistes et politiciens du monde entier, il a appelé à de nouveaux modèles, plus inclusifs et réduisant les inégalités sociales.

Il a également appelé à « un réoutillage écologique » de l’économie pour préserver l’environnement et réduire les consommations inutiles.

« La pandémie a remis en question l’échelle des valeurs qui place l’argent et le pouvoir sur tout le reste », a-t-il déclaré.

« Il a renversé les piliers fragiles qui soutenaient un certain modèle de développement », ajoutant que les incertitudes sociales et économiques avaient poussé de nombreuses personnes à ouvrir les yeux sur les inégalités et le fléau environnemental.

D’après le Pape François, l’économie devrait être l’expression d’une société qui « refuse de sacrifier la dignité humaine aux idoles de la finance et utilise les ressources financières non pas pour dominer mais pour servir ».

L’événement, qui a lieu chaque année en septembre dans la ville lacustre de Cernobbio, est la version italienne du Forum économique annuel de Davos en Suisse. Cette année, elle se déroule virtuellement à cause de la pandémie.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker