Ti Mepri menace de riposter s’il ne récupère pas sa cargaison d’armes saisie par la police

Au warf de Saint-Marc, des armes et des munitions ont été saisies le mercredi 2 septembre 2020. Affirmant qu’il les avait lui-même commandées, le chef de gang des localités de Barrage et Jean Denis entend tout faire pour récupérer sa cargaison.

En effet, au terme de différentes opérations de vérification menées au port de Saint-Marc par les agents douaniers, des armes et des munitions ont été découvertes et saisies. 5 fusils automatiques, 3,777 cartouches de tous calibres et 5 chargeurs vides. Le tout était destiné à « Ti Mepri » qui est aujourd’hui mécontent de cette intervention des douaniers.

Pour se payer ces armes, le leader de la principale clique de Barrage et Jean Denis dit avoir vendu plusieurs de ses maisons. Dépensant au final « 45 000 dollars américains » pour se les acheter. Un investissement digne de la population de l’Artibonite pour garantir sa sécurité, dit-il, terrorisée par le gang de « Savyen » dirigé par Odma ainsi connu. Mais, pour leur venir en aide, il lui faut ses armes et munitions pour lesquelles il se dit prêt à mener une bataille sanglante.

« Je vais bientôt riposter », avertit le puissant chef de gang tout en dénonçant l’absence totale des forces de l’ordre qui dit-il, laissent l’espace aux hommes de « Savyen » d’exhiber leurs armes de guerre.

L’Ex-député de Petite Rivière de l’Artibonite, Prophane Victor est le principal responsable de la saisie de sa marchandise, affirme celui qui se présente comme un « papa bon cœur ». Ayant refusé de se mettre à son service, Prophane se serait vengé de lui. Une action qui ne sera pas sans conséquence.

Les armes et munitions saisies sont placées sous la garde des policiers du BLTS sur place. Il se prépare à attaquer
la douane de Saint-Marc, les commissariats de Petite Rivière de l’Artibonite et de Verrettes. Ce sont là ses principales cibles.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker