Au Cap-Haïtien, des professeurs ont foulé le macadam ce lundi matin

Sous l’invitation de l’organisation « Forces Ecoles du Nord », des enseignants ont foulé le béton dans la deuxième ville du pays ce lundi 07 septembre 2020. Assistés par des centaines d’élèves, ils ont demandé à l’Etat central de prendre ses résponsabilités afin de leur payer plusieurs mois d’arriérés de salaires et également de leur nommer dans le système.

Comme ceux de Saint-Marc qui se sont soulevés la semaine dernière, ces enseignants exigent un salaire de 75 000 gourdes et 35 000 gourdes sur leurs cartes de débits. Ils se plaignent de la cherté de la vie et de l’absence d’infrastructures dans les villes de provinces.

Comme les événements se sont déroulés dans la cité de Nissage Saget, les élèves des établissements publics ont attaqué et perturbé le fonctionnement de certaines écoles privées.

Alors que l’école a été bloquée pendant plusieurs mois à cause de la Covid-19, à peine rouverte, elle fait face à un ensemble de mouvements revendicatifs des professeurs dont les désidératas peinent encore à être satisfaits.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker