Le Collège Canado haïtien secoué par des lycéens sans professeurs dans leur salle

Depuis tantôt trois semaines, des lycéens à travers le pays sont dans la rue pour exiger la présence des enseignants dans leurs salles de cours. C’est le cas pour les Gonaïves, le Cap-Haïtien et Saint-Marc. À Port-au-Prince, les mouvements des élèves semblent ponctués de beaucoup plus de violences. Après avoir secoué le Collège Le Normalien hier mardi, ils ont saccagé les locaux du Collège Canado ce mercredi 9 septembre 2020.

Alors que les étudiants de la Faculté de Droit et des Sciences Economiques de Port-au-Prince sont dans la rue pour réclamer justice pour Me Monferrier Dorval, ces lycéens sont eux dans la rue pour exiger à l’Etat de prendre ses responsabilités à leur égard.

Issus de plusieurs lycées de la capitale, ces jeunes ont arraché la barrière principale du Collège Canado haïtien et ont écrasé plusieurs vitres avec des jets de pierre. Cette situation a mis fin très tôt à la journée de classe.

Nous devons souligner que pour certains élèves, les professeurs ne veulent pas aller travailler dans les lycées alors qu’ils travaillent régulièrement dans les établissements privés. C’est pourquoi, d’après certains d’entre eux, ils considèrent comme cibles les certaines écoles privées.

Rappelons que ce même scénario s’est déroulé à Saint-Marc deux semaines de cela. Mais, trois lycéens de la cité de Nissage Saget ont été interpellés par la Police de la zone.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker