Le president du Pérou Martin Vizcarra sujet à une destitution par le parlement pour incapacité morale

Suite à la publication d’un ensemble de documents dans lesquels l’actuel président du Pérou Martin Vizcarra est épinglé dans des affaires de corruption, le parlement initie ce vendredi 11 septembre 2020 les discussions sur une propable procédure pouvant aboutir à la destitution de ce dernier. Il est accusé par les parlementaires d’incapacité morale pour diriger l’Etat.

Élu en mars 2018, Martin Vizcarra est accusé d’avoir exercé la pression sur des personnes qui participaient à une enquête sur une affaire de corruption en leur demandant de ne pas dire la vérité. Un audio ayant sa voix exercant sa manipulation sur elles a été transmis aux parlementaires.

De son côté, le président de la République du Pérou se dit victime d’un complot contre la démocratie. Hier jeudi, il a soutenu que rien ne pourra lui obliger à donner sa démission. « Je ne vais pas m’enfuir », a-t-il déclaré à la télévision.

Le gouvernement a débuté une réforme selon laquelle une personne ayant été condamnée ne pourra se porter candidat, le parlement s’y oppose. Depuis, la guerre s’est déclarée entre les deux pouvoirs de l’Etat peruvien.

Au Pérou, pour avoir le vote sur la destitution d’un président, il faut que 104 parlementaires sur 130 votent favorablement la motion.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker