Jean Charles Moïse recadre l’Ambassade des USA et appelle à la mobilisation générale

(TripFoumi Enfo) – L’opposant farouche au pouvoir en place, dirigeant du Parti politique Pitit Dessalines, Jean Charles Moïse a recadré les autorités américaines via un tweet publié le jeudi 17 septembre 2020. L’ancien sénateur pense qu’il est grand temps de prendre en main le destin d’Haïti et appelle la population à la mobilisation générale pour redorer le blason de cette grande nation.

Le Département d’Etat Américain par le truchement de son ambassade a exprimé son impatience face aux leaders haïtiens qui tardent encore à réaliser les élections pour renouveler le personnel politique. Il exhorte les dirigeants haïtiens à tout mettre en œuvre pour former un Conseil Électoral Provisoire avec des personnalités réputées honnêtes, crédibles et compétentes et a du même coup menacé de sanctionner tous ceux qui font obstacle au processus électoral.

En revanche, l’ancien maire de Milot et sénateur de la République Jean Charles Moise rejette d’un revers de main les déclarations des autorités américaines tout en leur rappelant qu’ils ont eux-même créé la situation dans laquelle vit la population haïtienne.

« Nou mete prezidan nou vle, nou mete sistèm ekonomik nou, nou te okipe nou pandan 2 fwa… Vous mettez le président de votre goût, vous nous imposez votre système économique, vous nous avez occupé en deux occasions et c’est vous qui dictez la politique, comment pouvez-vous clamer aujourd’ hui votre impatience » a écrit ironiquement le leader de Pitit Dessalines Jean Charles Moïse.

S’exprimant sur Magik9 le jeudi 17 septembre, le secrétaire général du parti politique Pitit Dessalines explique clairement que ce sont les haïtiens qui sont fatigués de l’ingérence américaine, le Pays tout entier est fatigué contrairement aux autorités américaines qui prétendent être fatiguées. Il demande aux américains de se calmer car dit-il, ils ont eux-mêmes accouché la vie dure que mène la population haïtienne en supportant un président illégitime, incompétent et incapable de diriger le Pays.

“Nous sommes fatigués et j’espère que toutes les ambassades étrangères du pays entendent et comprennent très bien que nous sommes vraiment fatigués. Nous allons prendre notre destin en main et nous devons le prendre” a-t-il déclaré.

 » Nous sommes très fatigués avec vos élections truquées, avec l’ingérence, avec la destruction massive de notre production nationale et notre économie, avec vos décisions unilatérales, a répliqué Jean Charles Moïse.

Selon l’ancien sénateur du Nord, si les autorités américaines persistent à vouloir imposer des décisions électorales en Haïti, cela débouchera sur un soulèvement populaire qui emportera tout sur son passage dont les Banques commerciales en particulier.

Lire Aussi:

D’après le numéro un de Pitit Dessalines, les USA sont en face de leur propre échec pour avoir plongé le pays dans le chaos et ils doivent assumer leur responsabilité, mais pour une fois nous voulons prendre en main notre destin, a-t-il lâché.

Jean Charles Moïse a toutefois affirmé que son Parti est prêt à participer aux prochaines joutes électorales mais à travers une transition qui pourra garantir le vote de la population et dans un climat serein où tout le monde se sentira confortable.

L’ancien parlementaire a, une nouvelle fois rappelé que lorsqu’il était sénateur, il avait dû quitter le parlement un an plus tôt afin de respecter l’échéance constitutionnelle, il croit fermement que Jovenel Moïse partira le 7 février 2021.

Il faut souligner que Jean Charles Moïse n’est pas le seul à avoir dénoncé le comportement irrespectueux de l’ambassade américaine dans cette affaire de l’organisation des élections, le Secteur Démocratique et Populaire via Me André Michel, l’ancien député Jean Robert Bossé ainsi que plusieurs citoyens de la vie nationale montent au créneau pour critiquer l’attitude des USA qui se comportent toujours comme Maître et Seigneur en imposant leur propre loi aux dirigeants haïtiens qui eux-mêmes adoptent une attitude d’Esclave.

Il faut toutefois souligner que Jovenel Moïse vient de nommer unilatéralement les neuf membres du Conseil Électoral Provisoire selon un arrêté publié dans le journal officiel le Moniteur ce vendredi 18 septembre.

  1. Louis Arlext NOËL, Représentant du secteur des Handicapés;
  2. Nadia JULES AMÉDÉE, Représentante des secteurs Paysan / Coopérative;
  3. Guylande MÉSADIEU ( Épouse d’Antonal Mortimé ) Représentante du secteur des Droits Humains;
  4. Antonio DÉTIL, Représentant du secteur de la Jeunesse;
  5. Patrick NUMAS, Représentant du secteur Syndicat;
  6. Esperancia CÉSAR, Représentante de la Diaspora;
  7. Josette MACILLON, Représentante des Organisations de Femmes;
  8. Guy ROMÉUS, Représentant des Cultes Réformés;
  9. Marie Rosemène JOSEPH PIERRE, Représentante du culte Vaudou

Ce Conseil Électoral Provisoire (CEP) nommé par le présent Arrêté a pour mission:
1.- d’Organiser le référendum constitutionnel afin de doter le pays d’une nouvelle Constitution ;
2.- d’Organiser les élections locales, municipales, législatives et présidentielle ;
3.- d’Organiser les élections pour tous autres postes vacants ou qui pourraient le devenir en attendant l’établissement du Conseil Électoral Permanent.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker